Réinitialiser le mot de passe

cliquez pour activer le zoom
Chargement des cartes
Nous n'avons trouvé aucun résultat
Ouvrir la carte
Vos résultats de recherche
22 août 2019

Martinique - Yoles 2019 : la gendarmerie nationale fait le bilan des moyens déployés

Pour cette 35e édition, 1551 militaires ont été mobilisés au total, soit près de 200 gendarmes par jour sur chacune des étapes. Sur terre, en mer et dans les airs, les hommes étaient sur tous les fronts.

La gendarmerie sécurise le tour de Martinique en yoles rondes © FB Gendarmerie

Selon les chiffres des autorités, cette année, près de 69 000 personnes ont assisté à ce rendez-vous sportif, culturel et touristique majeur des grandes vacances en Martinique, avec en moyenne 8625 spectateurs par jour.

Pour garantir la sécurité de ces passionnés dans les villes-étapes situées en zone de gendarmerie, 1551 militaires ont été mobilisés durant la compétition (soit près de 200 gendarmes par jour).

Contrôle de gendarmerie sur les routes de Martinique. © Kelly Babo

© Kelly Babo Contrôle de gendarmerie sur les routes de Martinique.

Sécurisation sur terre, en mer et dans les airs

Cet important dispositif de sécurisation a permis d’assurer la protection des personnes et des biens dans tous les secteurs.

Sur terre : les gendarmes territoriaux, mobiles et réservistes ont garanti la sécurité des villes d’accueil, en assurant le contrôle des accès et en réalisant des patrouilles régulières. Dans ce cadre, une soixantaine d’infractions délictuelles ont été relevées, dont 43 liées aux stupéfiants. Par ailleurs, 95 infractions au code de la route ont été constatées et 203 armes blanches ont été confisquées (couteaux, tournevis, ciseaux…).

Contrôle de gendarmerie sur les routes de Martinique. © Jean-Claude Samyde

© Jean-Claude Samyde Contrôle de gendarmerie sur les routes de Martinique.

En mer, la brigade nautique armée du patrouilleur « le Bekin » et de 2 jets-ski, a sécurisé le plan d’eau autour des yoles et effectué plusieurs secours suite à des naufrages de bateaux de plaisance.

Les gendarmes de la brigade nautique en action © Martinique 1ère

© Martinique 1ère Les gendarmes de la brigade nautique en action

Dans les airs, l’hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie (SAG) a été mobilisé pour des missions de survol de la course et des opérations de secours. De son côté, la brigade de gendarmerie des transports aériens s’est assurée du respect de l’interdiction de survol des drones au-dessus du public.

Bilan satisfaisant pour les militaires

Au final, un bilan très positif estime le commandement à l’issue de ce tour de Martinique en yoles rondes édition 2019.
Notez que plusieurs gendarmes faisaient partie des équipages « Mutuelle Mare Gaillard / Tania chaussures » et « Royal jus de fruits / Adep ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.